Logo
Blog

Concentré d'infos

Blog

SPOT TV CHANEL N° 5, LE CHANGEMENT

PUBAIN, ÇA FAIT DU BIEN !

 

Comme souvent lorsque les créatifs cassent des codes bien ancrés dans l’esprit du grand public, c’est le rejet immédiat. Quel dommage ! Pour une fois qu’un homme, et pas n’importe lequel en plus, faisait l’apologie du mythique Chanel n°5.

Chanel n°5, version Brad Pitt, j’adore… le public a détesté !

En noir et blanc, en toute simplicité, Brad Pitt déclame un texte empreint de poésie. Peut-être est-ce là le problème ? Qui lit encore de la poésie et l’apprécie à sa juste valeur ? Pas grand monde, j’imagine. Ce texte évoque à la fois la marque intemporelle, le parfum Chanel n°5, la femme en général, mais aussi celle qu’il aime.

Une vraie réussite, qui a fait un vrai bide !

Il faut dire que le monde du parfum n’est abordé habituellement que visuellement. Une femme se lève d’un lit où dort un homme et s’enfuit par la fenêtre. Ou alors, elle jette une bouteille de parfum à un homme du haut d’un balcon et s’enfuit (et oui encore !)… Et c’est tout ! On ne sait pas si elle s’enfuit à jamais, si elle donne le parfum pour qu’il ne l’oublie pas ou pour lui faire comprendre qu’elle va revenir… En fait, on ne comprend pas grand-chose, mais ça marche.

Quand il n’y a pas de mot, il n’y a pas de raison de réfléchir ?

 

Peut-être que le grand public préfère se raconter l’histoire qui l’arrange plutôt que d’essayer de comprendre la poésie ?

Comments are closed.