Logo
Blog

Concentré d'infos

Blog

HISTOIRE DE COM : LE STORYTELLING

Réalité ou fiction ?

 

Si le terme de storytelling est, désormais, utilisé à tout va dans la com, le principe a toujours existé.

La Laitière, un parfait exemple de storytelling de plus de 40 ans !

 

Dès 1974, La Laitière implante sa marque dans le storytelling sans le savoir. En effet, c’est cette année-là que la marque diffuse son premier spot TV. Et, bien évidemment, on voit la laitière habillée à l’ancienne en train de verser du lait comme autrefois. Plus de 40 ans plus tard, la laitière est toujours là ! Mais, ce n’est pas par manque de créativité que la marque a souhaité la conserver. Non ! Ce personnage fait partie intégrante de l’histoire de la marque dans tous les sens du terme. Son nom, la continuité de sa communication, le lien avec son métier… Autant d’éléments qui justifiaient de la garder. En plus, elle ancre la marque dans la tradition et le savoir-faire, deux vecteurs de qualités gustatives.

Concrètement, le storytelling, c’est réel ou inventé ?

 

La stratégie de storytelling est fonction de la marque et de ses cibles. Il ne s’agit pas de raconter à tout prix l’histoire réelle de la marque si elle ne présente aucun intérêt. Il faut comprendre intérêt au sens de celui de ses futurs clients. Ainsi, il est des cas où il est préférable d’inventer complètement son histoire. De cette manière, la marque s’implante dans un univers de communication séduisant pour ses cibles.

Michel et Augustin, un territoire communicant attractif

 

Lors du lancement des produits Michel et Augustin, la marque s’est créé une storytelling totalement fictive. Cette histoire a été déployée sur tous ses outils de communication, mais aussi sur ses packagings. Ainsi, la société Michel et Augustin a réussi à se positionner sur un segment de marché qualitatif à destination des bobos. Et c’est un vrai succès car tout est cohérent !

Penser stratégie pour implanter un territoire parlant

 

Alors, question storytelling, tout est dans la stratégie. Quelle marque ? Quels produits ? Quelle image ? Quelles cibles ? C’est seulement quand tout a été clairement défini que nous pouvons décider si la storytelling sera réelle ou fictive. Après, il ne reste plus qu’à la créer !

 

Le storytelling, de l'imaginaire pour plaire

img

Comments are closed.